Bienvenue sur ce blog de dégustation


Le vin, ça se partage ! c'est comme le bonheur... Le bonheur simple d'une dégustation de grand vin de Bourgogne ou d'une belle syrah ! Alors n'hésitez pas à consommer ce blog sans modération... A me faire des retours, des commentaires ou à me retrouver sur Le groupe du vin...

dimanche 8 avril 2012

Paques : rattrapage de CR divers et variés

Bonjour à tous,

Ce WE Pascal me donne un peu de temps pour commenter les vins bus ces dernières semaines. Dans un désordre certain :

Gigondas, Guigal 2009 : Un nez avec une pointe caramel, sur le cacao, la prune, la cerise. La bouche est corpulente, jolis tanins soyeux amples, de la richesse mais cela garde de la justesse, encore assez brut. La finale est puissante, musclé persistance honête. TB 87-89 (15-16)

Crozes-Hermitage, Delas le Clos 2003 : Un nez de cassis mûr, myrtille, notes fumées, balsamiques, pointe poivre et fond moka. La bouche est corpulente, sapide, tanin soyeux, mais surtout de la fraicheur, sur le cassis, la myrtille, les épices typées poivre, fond moka, fumé. La finale est pleine avec une de pointe fraicheur sur une jolie longueur de cassis, myrtille mûr, poivre, bacon, mais surtout moka balsamique avec ligne aciculé qui donne de la gourmandise et de l'équilibre. TB 90+ (16+)

Saint-Emilion, Chateau Armens 2003 : Un nez puissant de fruit noir mûr, cassis, myrtilles, un peu compoté, notes boisées sur le moka, cacao, vanille pointe agrume confit qui donne un peu de fraicheur,et fond balsamique. La bouche est robuste, grosse matière ample, du volume, les tanins se resserent en fin de bouche, et sechent un peu sur la finale, sur le fruit noir mûr, orange confite, mais surtout moka, pointe vanille, fumé, grillé, mais pas de souplesse, la matière tient l'ensemble. La finale reste dynamique, sur le fruit mûr, vanille, moka fûmé. En se rechauffant, les notes alcool ressortent, et l'ensemble devient une peu écoerant et renforce la sécherese finale. Mais comparé au jus de fût qu'était ce vin il y a encore 3 ans... La transformation est magistrale et surtout salvatrice car le fruit ressort, et l'ensemble se boit agréablement ! TB 87 (15).

Coteaux du Languedoc, Domaine Montcalmes 2006 : Un nez de bonbon à la fraise, un coté lacté chupachups, note carroube, chocolat, pointe fraicheur sur un fond popcorn caramel. La bouche est corpulente, élégante dans sa structure avec de beaux tanins soyeux, amples et précis, sur le fruit rouge, la fraise sucette au lait, pointe caramel, popcorn, un peu confiture. La finale est fraiche, joli persistance, de fraise sucré, de fumé, de caramel sur un fond chocolat. Si le vin a fait l'unanimité à table, et est indéniablement très bien fait. Moi, je n'éprouve plus, et/ou, ne retrouve pas la magie de mes premières dégustations. Je goute peu l'ensemble aromatique que je ne trouve pas très élégant et ni très fin. Bref, je ne suis pas convaincu plus que ça. TB 88 (15+)

Madiran, Montus Prestige 1995 : Un nez profond, un poil austère mais de la classe, sur le cassis mûr, la myrtille, note d'encre, de graphite, boite à cigare, fond vieux cuir, léger animal, et fumé. La bouche est robuste, profonde, droite tanin précis fins et sérrés un poil sec, dommage, sur le fruit noir,l' encre, le tabac, graphite, et une classieuse pointe amer. La finale est fraiche, puissante, mais surtout longue persistance de fruit noir, tabac, graphite, encre, fumé. Très beau et bien plus belle bouteille que la précédente qui était très marqué animal limite Bret. Excellent 92 (17)

Vosne Romanée Les Violettes Clerget 2006 : Un nez discret de cerise, pointe sureau, note ronce fond amande. La bouche est charnue, assez fluide, tanins délicats, sur la cerise, groseille acidulée, fond de ronce, sureau, sous-bois. La finale au profil amer, se présente sur une pointe de fraicheur, persistance honête mais de faible puissance aromatique sur le fruit, note de noyau, fond de ronce, d'amande. B+ 86 (14,5)

Amicalement Matthieu