Bienvenue sur ce blog de dégustation


Le vin, ça se partage ! c'est comme le bonheur... Le bonheur simple d'une dégustation de grand vin de Bourgogne ou d'une belle syrah ! Alors n'hésitez pas à consommer ce blog sans modération... A me faire des retours, des commentaires ou à me retrouver sur Le groupe du vin...

mardi 22 février 2011

En couple 3 : Montlouis Blot Remus plus, Lagune

Bonjour à tous,
Autre couple testé et grandement approuvé sur ce coup :

Montlouis Domaine Taille Loups Remus Plus 2008 : Un nez classe de fruit blanc, mirabelle, d'aubépine, note mentholé, pointe crayeuse sur un fond miéllé et un léger boisé caramel/vanille mais gracieux. La bouche est ronde, puissante, avec une matière savoureuse qui encadre une structure tendue, avec de l'allonge, de la race, sur la mirabelle, fond crayeux salivant, un léger fûmé/caramel. La finale suave est tendue, puissante, du peps et un côté salin sur la mirabelle, la fleur, la craie et une belle persistance crayeuse léger boisé/fûmé. Première pour moi sur cette cuvée qui doit voir du bois j'imagine, mais qui le supporte bien, et qui peut donner un beau vin à maturité mais fera-t'il très Montlouis ? Je ne serai surpris qu'en aveugle, on se laisse aller sur un Chablis. TB-Ex 90-93 (16-17,5)


Haut Medoc, Chateau La Lagune 2001 : Un nez fin, élégant, profond sur le cassis, le poivron rouge grillé, note de cèdre, graphite, et une pointe gourmande mûr sur un léger vanillé, j'adore, la classe des grands Bordeaux. La bouche est corpulente, sapide, avec une belle attaque ronde, puis ça s'allonge de la profondeur, encadré de beaux tanins soyeux, finesse, élégance, accompagne le fruit juste mûr, le graphite, le tabac, une pointe vanillée épicée. La finale fraiche est dynamique, élancée et très belle persistance sur le fruit noir mûr, pointe de cédre, des notes graphites, tabac blond. Classe, digeste, surperbe compagnon de table. Tout ce que j'aime à Bordeaux. Excellent 93+ (17,5)

Amicalement, Matthieu

lundi 21 février 2011

En couple 2 : Riesling et Vosne Romanée Clerget

Bonjour,
Suite des séries diners avec couple de vins

Riesling Drei Exa P.Ginglinger 2008 : Nez fin d'agrume, citron, pamplemousse note fleurie et naphtée sur un fond silex tourbé appétant. La bouche, large, attaque avec une matière savoureuse qui s'appuie sur une belle tension, bien enrobée, citron, silex, naphte, et note fleurie composent un ensemble gourmand et subtil. La finale est fraiche, dynamique, salivante, sur le silex, le citron, la fleur. Au top pour une cuvée générique. TB-EX 89-91 (16+)


Vosne Romanée Les Violettes Christian Clerget 2003 : Un nez puissant de fruit noir, cerise compoté, note orange confite, un côté opulant d'épiceavec une pointe de Zan, du thym, du laurier et un fond léger moka brûlé. La bocuhe est dense, charpentée, ample, imposante avec des tanins soyeux à l'attaque mais qui finnissent un poil sec, sur le fruit noir mûr, herbe aromatique, léger moka brulée. La finale s'impose sur une matière bien solide, ample, large de très grande persistance pour un village sur le fruit noir mûr et ces herbes aromatiques et un côté brûlé moka. TB+ 90 mais pas dans la délicatesse sur ce millésime. Par contre pas de mollesse, ni de lourdeur, plutôt de la puissance, de la force.

Amicalement, Matthieu

dimanche 20 février 2011

En couple : Riesling Eichberg, Chateauneuf Clos Mont Olivet

Bonjour,

Série de diner ces derniers temps, présentation des bouteilles par couple.Généralement, les CR sont réalisés avant le diner à l'ouverture de la bouteille, puis peuvent être complétés le lendemain si necessaire.

Riesling Eichberg P Ginglinger 2008 : Un nez discret, doux, orange confite pointe fleurie. La bouche attaque suave, matière ronde, enveloppante sur une trame allongée sur l'agrume, note naphtée et poivrée blanc. La finale est puissante seche, bien enrobée de douceur, mais surtout grande persistance agrume poivre blanc, naphte. Encore très jeune, le vin s'est refermé mais ça promet. Ex 90-93 (16-17,5)


Chateauneuf du Pape Clos Mont Olivet 2008 : Un nez précis de figue, prune, épice sur un fond un peu vanillé et des notes oranges sanguines. La bouche est charnue, profil fluide avec des tanins doux, ronds sur la prune, la figue, et ses notes vanillées, épicées. La finale est souple et un peu lâche, conforme au millésime quand même, et un peu marquée vanillée. Pas le grand frisson mais déjà du plaisir pour ceux qui aiment un peu la vanille tout de même (d'ailleurs, je suis surpris car je ne suis pas sûr que ce cru voit beaucoup de bois neuf). Peut-être une perception épicée particulière ce jour là. TB 87 (14,5).

Amicalement, Matthieu

dimanche 13 février 2011

Un prima espagnol de qualité et un Clos de Vougeot 04 très 04

Bonjour à tous,

Suite de la caisse espagnol, avec ce Prima 2005, sorti sur une grillade.

Toro, Bodegas Mauro Maurodos Prima 2005 : Un nez simple mais gourmand, mûr, de fruit noir, épice sur un fond fûmé mentholé. La bouche est charpentée, ample, large, avec des tanins soyeux mais un poil sec sur le fruit noir mûr, et un côté mentholé boisé. La finale est large, ronde, sur une pointe compoté et gourmande de confiture mûre et fond menthol/réglisse. Très bien 87

Clos de Vougeot, Fred Magnien 2004 : Un nez de fruit noir, un côté compoté sur un fond marqué boisé moka vanille et les trops fameuses notes légères de géranium qui donnent de la fraicheur. La bouche est charpentée avec des tanins ronds, ciselés, sur le fruit noir, chocolat, pointe de ronce sur une structure droite et fraiche. La finale est large, gourmande, bien enrobée sur une pointe kirchée Alcool, de fruit noir mûr, myrtille, fond chocolat moka de belle persistance. Très Bien + 90

Amicalement, Matthieu

samedi 5 février 2011

Nico de passage à Paris : Chassagne, Volnay, Pommard, Chambolle

Bonjour à tous,


Le passage de NicoS à Paris devient maintenant un moment privilégié pour faire nos petits dîners dégustations. Le thème était Bourgogne et pour une fois, même en entrée, aucun Riesling, que du chardonnay et du pinot sauf pour le dessert ou Jérôme n'a pas pu s'empêcher d'introduire un peu de Bordeaux mais bien lui en a pris.

Petite pensée pour Steko, excusé ce soir là car en déplacement en Chine, il a du se consoler au Lafite, parait qu'on boit que ça là-bas. Mat1t, Serge, BenoitR, Jérôme, Nico sont présents au RDV.

Vin 1 : Nez rond gourmand creme citronée, amende, note tilleul, bouche attaque ronde gourmande structure droite, tendre, pointe de gras sur une jolie fraicheur , poire, citron, tilleul, brioche, finale délicate longue noisette tilleul brioche. Tb-Ex 90+ (16) Chassagne En Remilly Morey Coffinet 2007. Toujours aussi gourmand !

Vin 2 : Nez plus marqué d’élevage sur le fruit blanc, tilleul et un fond boisé grillé. Bouche fine suave à l’attaque, plus de corps, de fond porté par une ligne tendue racée noisette, poire mûr, marqué d’un bois classe. La finale est puissante, salivante, saline, avec une belle persistance marqué d’un élevage grillé. Moins facile et gourmand, plus de fond, plus de puissance. Excellent 90-93 (16-17,5) Chassagne Romanée Morey Coffinet 2007. Moins plaisant à date mais plus de potentiel (Amusant de boire ces deux vins d'affilés, belle coincidence entre Serge et moi pour le coup)

Vin 3 : Nez fleurie, fruit jaune, frangipanne des notes crayeuses et un fond boisé grillé léger. Bouche droite dense, longue sur le fruit jaune, la craie avec une grosse matière au toucher gras qui encadre une droiture, tension, qui équilibre l’ensemble et se révèle dans une finale enlevée et moelleuse sans lourdeur et de belle persistance. Excellent 91-93 (16,5-17,5) Meursault Cras Voillot 2008.


Vin 4 : Nez camphrée caramel, fruit mûr très vin du sud, bouche puissante sur la cerise confite avec des tanins crémeux, finale ronde ample puissante marqué alcool. Pinot Nouveau monde et effectivement BethelHeight Pinot noir Oregon 2007. Bof 80 (12)

Vin 5 : Nez pas net avec des notes animales, bouche croquante avec une forte acidité et des tanins un peu durs, une finale fraiche, vive. Volnay VV Domaine Voillot 2008. Une bouteille pas très nette et en tout cas très différente des précédentes testées, qui bien plus agréables.

Vin 6 : Nez cerise ronce sur un fond fûmé, fin élégant, bouche charnue tout en friandise droite longue tanin soyeux enrobant une belle fraicheur dynamique une finale délicate aérienne longue, grande friandise de fruit rouge groseille, framboise, note de ronce, sous-bois, fond fûmé. Excellent 91+ (16,5+) Volnay Fremiets Voillot 2008. Le pinot comme je l'aime, pur, précis, friand, fin...
Vin 7 : Nez cassis note de champignon cepe un fond moka café, bouche droite attaque velouté tanin fondue dans un ensemble présentant une belle tension. Finale ample large sur le fruit le champignon un côté acidulé et une persistance sur fond de moka. Volnay Santenots Prieur 2001. Excellent 92 (16,5-17)

Vin 8 : nez mûr cassis pointe animal boisé fûmé, bouche large gourmande mûr groseille, tanin soyeux sur une fine ligne tendue, finale fraiche en longueur, belle précision. Pommard Chaniere Catherine et Claude Marechal 2002. TB 89 (15,8)

Vin 9 : nez fruit noir mûr, classe boisé marqué moka, nouveau monde, bouche sphérique, superbe tanins enrobant soyeux avec de la densité, de l’amplitude sur un fruit très mûr, fianle ample large boisé classe. Excellent 92-94 (16,5-17,5). St Innocent Pinot noir Justice Wineyard Oregon 2007. Bravo, juste équilibre modernité, franchise, gourmandise, classe.


Vin 10 : Nez camphré, pneu chaud, soja, bouche large puissante un peu dissociée acidité/matière sur des tanins séchants et durs, maturité limite, finale fruit mûr camphrée menthol. B-TB 86 (14,5). Clos Jordane Pinot Noir Ontario 2007. Après le précédent, c'est un peu dur dans tous les sens du terme, en bouche, en maturité...

Vin 11 : Nez viandé fruit mûr boisé fûmé, bouche attaque large mûr limite confit, tanin soyeux mais l’ensemble s’affaisse dans une finale fuyante, sur l’amer. TB 88 (15,2) Chambolle Musigny Charmes Fred Magnien 2003.

Vin 12 : Nez animal champignon, bouche charnue acidulé tanin rond rustique, finale acidulée fruit mûr, un peu courte. TB 87 (14,8) Pommard Charmots Le Royer Girardin 2000.


Vin 13 Nez dominé par élevage sur la caerise kirchée un fond moka classe, bouche charpentée onctueuse beaux tanins soyeux large enrobant une fraicheur dynamique jusque dans la finale large et de grande persistance encore un peu marqué élevage. Vin trop jeune mais gros potentiel. Excellent 92-94+ (17-18) Volnay Champans Voillot 2007

Vin 14 : Nez fin classe de fruit exotique, de rôti, d’oarne amer sur un fond moka, noix , bouche ample vive délicate fondue mandarine confite, orange confite, noix, fruit rôti, finale areienne pointe amer très grande persistance. Excellent 93 (17,5) Barsac Chateau Coutet 90.


Une très belle soirée didactique avec ces pinots nouveau monde expliqué royalement par Mathieu suite aux leçons de JPC !

Amicalement, Matthieu