Bienvenue sur ce blog de dégustation


Le vin, ça se partage ! c'est comme le bonheur... Le bonheur simple d'une dégustation de grand vin de Bourgogne ou d'une belle syrah ! Alors n'hésitez pas à consommer ce blog sans modération... A me faire des retours, des commentaires ou à me retrouver sur Le groupe du vin...

samedi 31 décembre 2011

Grosses séries entre les fêtes : Pauillac, Hermitage, Macon

Bonjour à tous,

Période de vacance entre les fêtes, période d'ouverture de flacons, période de bilans aussi. cette année, un départ très bouchon avec plus de 10% de bouteilles flinguées, puis après l'été, enfin cela s'est ré-équilibré pour finir plus conforme au classique 5%. Par contre, les Bourgognes blancs oxydées des années 98 99 ont fait strike pendant les fêtes ! C'est quand même rageant et frustrant.

Encore cette semaine, Chassagne Montrachet Les Chaumes Bachelet Ramonet 99, dead. Plus réjouissant :

Macon Pierreclos, Guffens Heynen, Tri des Hauts Chavigne 2007 : Un nez classe de fruit jaune mûr, note d'amende sur un fond boisé brioche avec leger caramel. La bouche est ronde dans une structure droite, amende, craie, boisé pointe caramel. La finale est fraiche, joli longueur dominé par la craie mais fin de persistance caramel peu élégante. TB 88 (15,5) mais pas la bouteille la plus élégante des 3 dégustées.
Pommard Pezerolles Voillot 2009 : Un nez explosif de cerise, épicee variées, réglisse, note de ronce fraiche, pointe kirchée, fond sureau cèdre. La bouche est énorme, ample, tanin velouté, large sur la cerise, la groseille pointe grenadine notes de sureau, cedre, ronce, épice, réglisse, de l'intensité et de la densité. La finale est fraiche, tenue par cette belle matière, large, queue de paon et superbe persistance de fruit rouge mûr, ronce, sureau, boisé léger fumé et note de cèdre. Excellent + 94-96 (18-19)

Pauillac, Chateau Clerc Milon 88 : Un nez terrien, léger cassis pouce qui reste de fruit, note de pierre, de sol brun, pointe graphite, d'encre et fond fumé tabac. La bouche est corpulente, droite, tanin soyeux mais ensemble un peu rigide, sur le cassis, le tabac, graphite, la terre. La finale est fraiche et de persistance honete sur le champignon, la terre brune, le graphite et fond tabac blond fumé. TB 88 (15,5)

Hermitage Domaine Colombier 99 : Un nez après aération, discret, mais fin et  délicat d'une syrah a point, cassis, belles notes de poivre, d'olive grec, fond cuir et bacon grillé. La bouche est charpentée, droite, de l'allonge, profonde avec des tanins soyeux, sur le cassis, poivre, cuir bacon grillé. La finale est fraiche, dynamique, sur le cassis, le poivre, l'olive noir grec, pointe de garrigue et fond cuir et bacon grillé. Excellent, à maturité pour bien 5 à 10 ans, 92 (17)

Amicalement, Matthieu