Bienvenue sur ce blog de dégustation


Le vin, ça se partage ! c'est comme le bonheur... Le bonheur simple d'une dégustation de grand vin de Bourgogne ou d'une belle syrah ! Alors n'hésitez pas à consommer ce blog sans modération... A me faire des retours, des commentaires ou à me retrouver sur Le groupe du vin...

dimanche 18 septembre 2011

WE du 3 et du 10 : Clos Jebsal Zind, savigny, Langoa Barton

Bonjour à tous,

Les premiers vins des WE de septembre, histoire de bien repartir.

Savigny-les-Beaune, Les Hauts Jarrons, Jadot 1999 : Un nez séduisant de fruit mûr, pointe kirch, note orgeat, champignon, fond sous bois, ronce. La bouche est corpulente, intense, belle densité de tanins soyeux, amples, caressant, sur le fruit mûr, presque macéré, la ronce, le sous bois, léger champignon, belle structure droite. La finale est fraiche, dynamique, longue, sur le fruit mûr, sous bois, orgeat, champignon, très léger fumé. Une joli bouteille à maturité. TB 90 (16)

Coteaux du Languedoc, Campredon par Chabanon 2009 : Un nez très "bio" à l'ouverture sur la viande fraiche qui s'atténue fortement à 24H00 d'ouverture, pour laisser place au fruit noir, note orange sanguine, garrigue, des fleurs, une pointe épicée, kirché sur un  fond viande. La bouche est corpulente, belle attaque intense, droite, tanin rond, ample, de la friandise sur le fruit noir, garrigue, fleur, violette, c'est nature et franc. La finale est fraiche, dynamique, sur le fruit noir, garrigue, agrume, épice. Un joli vin plus équilibré que puissant pour la région et d'une frachise remarquable. TB 86-88 (15-15,5)

Saint-Julien, Chateau Langoa Barton 2008 : Un nez très vanillé, de fruit noir mûr, note de camphre, de menthe, fond boisé vanillé toasté très international. La bouche est charpentée, fraiche, tanin soyeux, amples et caressants, belle précision, grande qualité, sur le fruit noir mûr, vanille note camphrée, balsamique. La finale est fraiche, longue, sur le fruit mûr, la vanille, fond toasté et pointe balsamique. Profil beaucoup plus international que Leoville, je dirai même Américain tant l'aromatique est faite pour évoquer le sucre ! Moins mon style, mais très beau travail de la matière. TB 89-91 dans l'absolu (15,5-16,5).

Pinot Gris, Clos Jebsal VT Zind Humbrecht 2004 : Un nez discret, fin, confit, d'orange, de pain d'épice, note de cèdre, de tourbe et pointe quinquinat. La bouche est fine, tendue, droite, matière suave, délicate, orange confite, note de craie, pointe orgeat, belle intensité mais on sent encore le sucre. La finale est fraiche, ronde, plus sucré que Riesling Brand VT 04 et longue sur l'orange confite, quinquinat, pointe amer et orgeat, note tourbée. Un beau vin mais le sucre est encore très présent. Excellent 90-92 (16-17)

Amicalement, Matthieu