Bienvenue sur ce blog de dégustation


Le vin, ça se partage ! c'est comme le bonheur... Le bonheur simple d'une dégustation de grand vin de Bourgogne ou d'une belle syrah ! Alors n'hésitez pas à consommer ce blog sans modération... A me faire des retours, des commentaires ou à me retrouver sur Le groupe du vin...

dimanche 17 avril 2011

Bonjour à tous,


Bon, les premieres bouchonnées sont tombées avec un % légèrement supérieur à la normal. Ainsi, un Beaune Teurons RT 02, Simone 2006, Chambolle Orveau Gros 99... Déjà 5 en 3 mois sur 50 bouteilles, soient 10%, d'habitude je tourne à 5%.

Saint-Aubin, Langoureau Sentiers au clous 1erC 2006 : Un nez amande, poire mûr, long, note fleurie, belle profondeur classe. La bouche est droite, longue matière tendue fine précise avec un touché soyeux sur la poire, amande et un fond fûmé tourbé. La finale est fraiche, longue, sur le fruit blanc, amande poitnte beurrée fûmé. Très Bien + 90

Bourgogne Passetoutgrain Groffier 2008 : Après la relative déception du 2009, j'ai testé ce 2008 au nez jeune, frais, de cerise, noyau et une pointe bonbon, épice et un côté banane, sur un de fond ronce. La bouche est délicate avec des tanins ronds sur la cerise, le noyau, pointe fûmé, épice. La finale est fraiche, ronde, longue, sur la cerise, ronce, sous-bois, pointe gourmande bonbon. Très Bien 86-88

Cote de Provence, Henri Milan, le Grand Blanc 2008 : Après une première expérience avec Hamitan qui m'avait convaincu, voici à nouveau ce nez surprenant de pêche, abricot, pointe aigüe type agrume, amer, comme le pamplemousse, la mandarine avec des notes amande, frangipane, fond mentholé, tilleul, verveine. La bouche attaque franche, belle matière, ronde, pointe de gras gourmande sur une structure à la fine fraicheu/acidité, de la précision et de la gourmandise sur un profil amer au note poire, abricot, pêche sur fond tilleul. La finale est fraiche, bien enrobée de rondeur, sur fruit sudiste d'un côté et fond tilleul, pointe amande, menthol de l'autre. Un vin qui multiplie les profils : chardonay, sudiste... mais avec réussite TB-Ex 90-92

Cote de provence, Clos Milan 2004 : Par contre je ne dirai pas la même chose du rouge. Nez marqué brut type médecine/alcool, sur le pruneaux, figue, agrume confit, réséda sur fond chocolat. La bouche est corpulente avec un gros creux en attaque, ample mais avec des tanins ronds encore astringents, aromatiquement c'est plat et discret, puis confit et violent pruneaux, réséda chocolat. La finale large, ample, chauffe et montre une puissance basé sur l'alcool, du fruit kirchée, du chocolat, du pruneaux, des fruits confits. Pas mon style 84

Amicalement, Matthieu