Bienvenue sur ce blog de dégustation


Le vin, ça se partage ! c'est comme le bonheur... Le bonheur simple d'une dégustation de grand vin de Bourgogne ou d'une belle syrah ! Alors n'hésitez pas à consommer ce blog sans modération... A me faire des retours, des commentaires ou à me retrouver sur Le groupe du vin...

samedi 30 octobre 2010

Domaine Nizas, coteaux du Languedoc

Bonjour à tous,

J'ai récemment été contacté via ce blog pour déguster cette cuvée du Languedoc. Toujours curieux, je me suis empressé de répondre favorablement. Et c'est donc quelque jours après que j'ai reçu cette bouteille ainsi qu'une doc précisant la philosophie du domaine.

D'abord, ve vin est issu du "terroir de Pezenas", qualification AOC Languedoc terroir depuis avril 2007. Composé de syrah, mourvedre et grenache travaillé en agriculture raisonnée depuis 1998,  par John Goelet, il est égrappé 100% et élevé en Barrique et cuve avec peu de bois neuf 25%.

L'occasion d' un boeuf bourguignon revisité en Hachis à la purée de navet m'a permis de dégsuter ce vin, en compagnie de 2 autres quilles, une référence du Languedoc que ce Mas Champart Causse du Bousquet 2007 et  un Vosne Romanée Aux Reignots 2002 de Bouchard.

Coteaux du Languedoc, Domaine Nizas 2007 : Un nez séduisant de fruit noir mûr, typé mûre, cerise burlat, note de noyau, un fond léger chocolat cacao, et une pointe de fraicheur épicée mentholée. Au réchauffement, des notyes plus alcooleuse se font présnetes. La bouche est charpentée, large à l'attaque, puis structure droite, tonique, un style puissant, sudiste avec des tanins ronds plutôt précis, sur le fruit noir, le noyau. La finale, un peu marquée alcool chauffe un poil, et s'impose en puissance mais montre aussi sa jeunesse, sur le fruit noir, le noyau et fond léger amer cacao. Assez classique aromatiquement du Languedoc, le vin est puissant en gardant des tanins civilisés et une joli fraicheur tonique. Belle structure, beau travail mais dégusté trop jeune, il lui manque un peu de complexité et d'"affinage". La fiche indique prêt à boire aujourd'hui, apogée à 5 ans, je dirai plutôt attendre 3 ans et effectivement apogée 5 à 10 ans. Le vin était meilleur le lendemain après 24H00 d'aération. Très Bien 86-88

Saint Chinian, Mas Champart, Causses du Bousquet 2007 : Un nez d'olive noire, de prune, des notes de pain d'épice sur fond de fruit noir mûr note léger kirch. La bouche est corpulente avec des tanins ronds larges, belles notes d'orange sanguine, d'épice, de chocolat sur un fond un poil boisé caramel vanille. La finale est moelleuse mais pas molle, large sur le cassis, la prune, le poivre et des notes chocolats, vanille, caramel. Très Bien 87-89

Vosne Romanée, Aux Reignots Bouchard Pere&Fils 2002 : Un nez fin de cerise burlat, des note de pivoine, d'agrume, une pointe de ronce et un fond léger fûmé et un début de cuir. La bouche est corpulente avec une attaque ample, aux tanin soyeux recouvrant une structure droite et fraiche, très vosnien, sur le fruit rouge, l'orange, la pivoine, des notes de cuir. La finale est fraiche mais bien enrobée tactilement par l'empreinte des tanins doux, sur la longueur, grande persistante fruit rouge, orange pointe quinquinat et fond fûmé cuir. De la bel ouvrage. Excellent 91

Amicalement, Matthieu