Bienvenue sur ce blog de dégustation


Le vin, ça se partage ! c'est comme le bonheur... Le bonheur simple d'une dégustation de grand vin de Bourgogne ou d'une belle syrah ! Alors n'hésitez pas à consommer ce blog sans modération... A me faire des retours, des commentaires ou à me retrouver sur Le groupe du vin...

samedi 18 septembre 2010

Mis en retraite 2 : Madiran Montus Bandol Fregate Vosne Noellat

Bonjour,
Cette période de rentrée agitée m'a encouragé à tester la durée de cotisation plus que l'age de la retraite d'ailleurs pour mes bouteilles en fonction de leurs origines, bien sûr :


6 ans pour un Bandol, Domaine de la Frégate 2004 : Un nez très mûr marqué au kirch sur le chocolat et déjà un fond de champignon, de cuir. La bouche charpentée est dense, large avec des tanins ronds costauds et qui poudrent, laissant entrevoir en fin de bouche du chocolat et de la cerise. La finale, large, reste marqué d'un léger séchant et se présente mûr, sur la cerise confite, le chocolat, des notes poivrées et épicées. Pas mal, mais assez brut de décoffrage. Bien + 85-87. A mon avis la retraite à 6 ans ne convient pas, trop jeune.


22 ans pour un Madiran, Montus Prestige 88 : Un nez superbe de fraise des bois mûr, des notes de cèdre, de pin, de graphite, un fond de tabac blond, de cuir. La bouche est charpentée, longue, dans un style aristocratique que ces cousins Bordelais ne lui renierait pas, avec des tanin soyeux mais un poil rigide, c'est puissant en restant élégant, et ça envoie le fruit rouge mûr, le tabac blond, graphite, pin, cuir. La finale tout en rondeur et surtout ample et longue, persiste superbement sur le fruit rouge mûr, et les notes de tabac blond, de cèdre, de graphite. Superbe vin encore une fois. Pour la amateurs de vin droit et très aristocratique. Excellent 91. Et la retraite à 22 ans lui va très bien !



14 ans pour un Vosne Romanée, (Michel) Noellat & fils 96 : Un nez dominé par le champignon, le fruit rouge acidulé et un coté alcool éthéré qui fait passé. La bouche est charnue, acidulé voir acide, et les tanins pointues et un peu agressif manque de gras pour arrondir un ensemble sur le champignon, mais aussi le fruit rouge. La finale présente bien l'acidité du millésime sur un beau bouquet de fruit rouge et un fond humus, champignon. Un village qui a vécu, une de mes premières acquisitions qui m'a ouvert la voie vers les grands Bourgogne. Depuis j'ai évolué... Cette bouteille a dépassé l'age de la retraite.


Amicalement, Matthieu