Bienvenue sur ce blog de dégustation


Le vin, ça se partage ! c'est comme le bonheur... Le bonheur simple d'une dégustation de grand vin de Bourgogne ou d'une belle syrah ! Alors n'hésitez pas à consommer ce blog sans modération... A me faire des retours, des commentaires ou à me retrouver sur Le groupe du vin...

dimanche 28 mars 2010

Un dimanche à la campagne : Guigal Cote Rotie Mouline Chasse Splean Moulis

Bonjour à tous,

Suite du repas pour le baptème de la maison avec mes camarades DCien.


Après la série des Bourgognes :

Moulis Chasse Spleen 82 (Merci Serge) : le nez ne trahit pas l'origine médocaine de ce chateau que nico placera en haut medoc ou Moulis. 82 lui va comme un gant. Le nez de fruit mûr présente les signes de tabac, de graphite, de champignon, du cabernet évolué, la bouche attaque un peu en dedans, puis libère sa jolie structure charpentée et des tanins fondus, la finale tout en fraicheur apportant la longueur et la digestibilité TB 89.

Et là je décide de servir ma bouteille en prévenant : attention, on change d'univers spatio-temporel... Le nez puissant intense est assez marqué d'un boisé fûmé, pointe caramel, plutôt classe, mais qui se laisse envahir d'un cassis mûr pur, des épices, du poivre, c'est beau, avenant et ça donne envie. La bouche est un modèle d'équilibre, c'est dense et strcturée mais l'inimitable touché soyeux et la précision et finesse des tanins confèrent à l'ensemble une plénitude, une grande élégance, un port altier que même le boisé ne dérange pas. La finale est d'une persistance inouie et on ne demande qu'une chose en re-boire. Nico, une fois le nez sur le verre, s'est exclamé, il nous refait le coup du Crozes grand luxe, cuvée spéciale... mon voissin Mathieu a tout de suite identifié Guigal, en face, l'allergique au boisé du Rhone (Serge) reconnait que cette fois, la bouche en jette... Et c'est vrai que cette Mouline 2006 est un vrai bohneur. Excellent+ 94-96



cote rotie guigal mouline


Ensuite on reste en rhone et Le Crozes Clos des Grives de Combier 2003 (merci Stéphane), que nous avions tous placé en côte rotie avec une belle cuvée, a tout a fait tenu le choc. Il faut dire que le nez est magistral de gourmandise sur la myrtille, le fruit mûr et juteux et la bouche propose une belle fraicheur pour le millésime. La finale tout en épice et en fruit rouge et noir mûr mais pas sur-muri, se lampe à grande gorgée. Bravo. Excellent 92

Enfin, un VDN Rasteau Soumade 2003 a été tout à fait agréable avec le dessert. En entrée, nous avions aussi profité de quelques jolis blancs :


Cote du Rhone Guigal Blanc 2009 : juste top : gourmandise, fraicheur, justesse, précision, incroyable à 6 € !!!! TB 88 (a part Stéphane qui l'a placé dans le sud, on a parcourru toute les régions de france, Loire, Savoie, Bourgogne...) TB 88

Muscat Goldert Zind Humbrecht 2004 (merci Nico) : Très bien, beau nez que j'ai trouvé pétrolant à l'ouverture, puis beau fruit, bouche matière ronde à l'attaque, avant une belle vivacité, grande sapidité fruit mûr, puissance de fin de bouche et belle longueur sur des arômes fleurie, fruité un poil cômpoté. j'étais sur un Riesling...TB 89

Riesling Geisberg Kientzler cuvée exceptionnlle 2004 : un léger carton mouillé mais que je n'ai pas senti, l'allergie pollen ayant quand même diminué mes capacités. Le nez reste discret mais élégant, bouche ronde assez grasse, forte vivacité qui tourne à l'acidulé sur une finale profil demi-sec, bien traçante. TBien 87

Une bien belle dégustation du dimanche !