Bienvenue sur ce blog de dégustation


Le vin, ça se partage ! c'est comme le bonheur... Le bonheur simple d'une dégustation de grand vin de Bourgogne ou d'une belle syrah ! Alors n'hésitez pas à consommer ce blog sans modération... A me faire des retours, des commentaires ou à me retrouver sur Le groupe du vin...

lundi 20 juillet 2009

Une petite dernière avant les vacances : Macon Pierreclos Guffens Heynen Tri haut Chavigne

Bonjour à tous,
Juste avant de partir quelques jours en vacance, j'ai ouvert ce joli blanc sur des langoustines.

Macon Pierreclos Guffens-Heynen Tri des hauts de Chavigne 2007 : Un nez classique de chardonay mûr avec du fruit jaune, des notes briochées, du beurre chaud et un fond finement mentholée. La bouche est large, dense, mais légère, matière grasse ample mais bien tendue jusque dans une finale présentant un équilibre royal, sur le coing, le beurre chaud, le menthol. Encore dans sa prime jeunesse, il se boit déjà bien mais va surement gagner en complexité. Très Bien + 90-92

dimanche 19 juillet 2009

Un dîner organisé pour un ami qui n'a pu se joindre à nous : Peyre rose Gomerie Beaurenard Daumas Gassac

Bonjour à tous,

Un dîner organisé pour la venue d'un éminent membre du site Dégustateurs qui malheureusement n'a pu se joindre à nous pour raison de santé nous lui souhaitons un prompt rétablissement !

Série de blanc :

Vin N°1 : Un nez miéllé, de pomme mûr, pointe de gaz, la bouche est salé ronde sur le miel, joli gras, pas de molesse, pointe levure, finale large miel et gras fruit mûr. Très Bien 87
Daumas Gassac 2001

Vin N°2 : Nez de fruit jaune mûr avec des notes fleuries sur un fond fûmé. La bouche est large, belle allonge, rond suave miel fleur. La finale est large mentholéeune pointe de réglisse, joli dynamisme et belle longueur. Très Bien 88
Meursault 1erC Blagny Louis Latour 2003

Vin N°3 : Un nez de miel, de qinquinat, d'orange confite, d'ananas rôti, très VT, pourtant la bouche est séche, ronde mais sèche sur la fleur, le jasmin, le thé au jasmin. La fianle reste sèche longue ample fruit jaune mûr, de jasmin, pas une once de sucre amlors que l'aromatique est totalement VT ! Très Bien + 90
Domaine Cauhapée La Canopée 2005 100% Petit Manseng !

Vin N°4 : Un nez qui pinote de fruit noir mûr, fond de ronce, note de cuir sur un fond fûmé. La bouche attaque large, soyeuse ample fruit un peu confit, la finale est fraiche large mûr fruit noir fûmé... Manque un peu de complexité et de profondeur. Très Bien + 90 - 92
Pommard Clos des Arvelets Rebourgeon Mure 99

Vin N°5 : Un nez fleurie sur un fond boisé classe, torréfié pointe de vanille, fruit noir mûr, fraise. La bouche attaque large puis se développe longueuer en lobgueur avec une belle allonge, des tanins soyeux bien enrobants le tout sur un côté glace fraise vanille avec un fond torréfié. La finale est droite équilibrée sur la fraise vanillée et de fines notes fleuries. Un style moderne assez typé Saint Emilion. Très Bien + 89-91
Saint-Emilion La Gomerie 1995 100% Merlot
Vin N°6 : Un nez de fruit noir confit, mûre, myrtille, note de poivre, du noyau, un côté frais de garigue thym, laurier. La bouche est large, corpulente, des notes kirchées, fruit noir confit, des tanins soyeux, taffetas, grande délicatesse qui évolue vers la puissance dans une finale large ample mûr, grande persistance, souple mûr mais sans molesse fruit noir confit poivre, menthe, garrigue puis fond fûmé discret. Très beau vin dans un style singulier, mûr et souple. Excellent 93
Domaine Peyre Rose Clos Syrah leone 2002

Vin N°7 : Un nez de cerise avec son noyau, puis à l'aératuon arrive la prune, les épices. La bouche est large, charnue, mélant fruit rouge et noir mûr, fin délicat, grande gourmandise. La finale large s'étire en longueur dans une belle persistance un peu marqué alcool, da cassis, de prune, d'épice. Très Bien + 90
Chateauneuf du pape, Domaine Beaurenard 1999

Une belle soirée en pensant au malade que nous espérons vivement de retour !
Amicalement, Matthieu

vendredi 10 juillet 2009

Dernier vin malin et Trevallon 2006

Bonjour,
D'abord, beaucoup de plaisir sur 24H avec ce vin de pays :

Vin de pays des Bouches du Rhone, Domaine Trevallon 2006 : Un nez marqué jeune noyau, un peu kirchée, qui disparait à l'aération longue pour laisser place aux petits fruits rouges mûrs sur un fond d'anchois salé, de prune, de framboise, noyau de cerise, un côté orange confi. La bouche est corpulente sur le fruit noir mûr, des tanins soyeux mais un peu sec à l'ouverture, après 24H, on gagne en précision, en finesse, en soyeux sur un côté salé, petit fruit rouge confit. La finale, un peu chaude à l'ouverture, mais longue, gagne en équilibre à l'aération sur le fruit mûr, les épices, un cote salin, les anchois, le noyau, la prune. Très Bien+ 89-91

Un vin à attendre car les 24H00 d'aération l'ont affiné et rendu plus gourmand. Clairement plus musclé que le 2005, moins fin, il n'en demeure pas moins un très joli vin !
Dernier rouge envoyé gentiment par vin-malin :
Margaux, Chateau Le Coteau Cru Bourgeois 2006 : Un nez fin, après aération d'une petite réduction animale, sur le fruit noir mûr et un fond toasté vanillé bien fait. La bouche est large avec des tanins soyeux sur une structure corpulente qui s'allonge sur une pointe d'amertume qui tient la bouche droite. La finale large est mûr, encore marquée de sa jeunesse sur le fruit rouge, le noyau et un fond fûmé grillé avec pointe vanillée. Très bien fait, pas d'une grande complexité mais très agréable. Très Bien 88.
Amicalement, Matthieu

lundi 6 juillet 2009

Compromis, chose bue : Saint-Emilion Figeac 75 Cote Rotie Guigal Ampuis 05 Pommard Epenot Latour 64

Bonjour à tous,

Pour fêter la signature de la maison que nous recherchons depuis un an, j'ai ouvert, ces derniers jours, quelques sympathiques bouteilles ;-) ! A commencer par :

Saint-Emilion, 1er GCC Château Figeac 1975 : Un nez fondue, friand, de fruit rouge confit avec des pointes de cèpe et des notes de kirch sur fond cacao, moka, fûmé. La bouche est fondue, corpulente, avec une belle allonge et de la profondeur, les tanins sont soyeux, amples, enrobants sur le fruit mûr, le champignon cèpe, le fûmé, le chocolat mais aussi des notes de porto qui font perdre un peu d'élégance en milieu de bouche. La finale est gourmande sur le fruit confit, le cacao, le cèpe avec une jolie persisitance de cèpe de chocolat de fûmé mais à nouveau le côté très mûr, confit le rend un tantinet écoerant ! Excellent 92
J'avais aussi cette petite Côte Rôtie qui me faisait de l'oeil depuis un moment :
Côte Rôtie, Chateau d'Ampuis Guigal 2005 : Un nez jeune marqué de son beau boisé moka, fûmé, sur un casis bien mûr, des notes de fruit jaune conpoté et un côté sanguin. La bouche est large, dense, encore sérrée et comprimée, corpulente, avec des tanins soyeux amples, beaucoup de nerf, d'intensité et de profondeur sur un bouquet de violette, de cassis mûr, de moka, des notes de poivre blanc. La finale est fraiche et s'élance vers une longue persistance de cassis, de poivre, de violette et les inévitables arômes moka fûmé d'un élevage encore présent. Excellent + 93-95

Evidemment, il devait y avoir un Pinot, et ce sera :
Pommard, Epenots Louis Latour 1964 : niveau 4-5 cm dont très bas, un nez puissant, kirchée, assez marqué alcool sur un fond très marqué chocolat noir, pruneaux. La bouche est puissante, corpulente, avec des tanins soyeux, sur le fruit acidulé, le pruneaux, le chocolat, l'ensemble est presque assourdissant. La finale est large, puissante, kirchée, mûr mais surtout acidulé, à l'attaque, puis longue persistance délicieusement chocolatée... Très Bien 88 pour les amateurs de vins d'age respectable !
Amicalement, Matthieu


mercredi 1 juillet 2009

Un bon vin de barbek : Gevrey Chambertin Rossignol Trapet Leoville poyferre

Bonjour à tous,
Ceux qui sont clients des frères Rossignol à Gevrey connaissent leur grande générosité ! Au fil de nos rencontres, quelques bouteilles avaient été échangées ! Hier, nous avons remis les compteurs à plat autour d'un Barbek de magret de canard ! Bien sûr quelques blancs et quelques tanins furent quand même de la partie !

Riesling Jubillée Hugel Schonenbourg 1998 : Nez sur l'ananas sur un fond terpénique avec des notes fleuries évoluées, cire. La bouche est harmonieuse équilibrée fine et goute sec sur le fruit mûr, le terpène, la cire. La finale est droite, longue, équilibrée entre fraicheur et rondeur avec une belle profondeur. Très beau vin Excellent 92. ça goutte calcaire avec une puissance de fin de bouche d'ailleurs !

Puligny 1erC Follatières Charton et Trebuchet 90 : Un nez reduit grillé à l'ouverture qui va s'ouvrir sur l'amende, le beurre sur un fond champignon à la crème. La bouche est fine droite délicate sur l'amende, le fruit sec, le beurre. La finale bien dynamique évolue sur les arômes du nez avec une bonne longueur. Très Bien 89

Puis la série Rossignol Trapet :
Gevrey Chambertin 1erC Petite Chapelle 2002 : Nez friand de cerise, framboise quelques notes kirchées sur un fond sous-bois, humus. La bouche attaque droite, c'est charnue, des tanins ronds, sur la cerise rouge l'humus, c'est long et traçant mais bien enrobée, des notes bonbons se font un peu présentes. La finale est fraiche, droite, longue, bien étirée et une jolie persistance réglissée, ronce. Très Bien-Excellent 89-91


Gevrey Chambertin 1erC Petite Chapelle 2003 : Un nez sur des notes fûmées avec du fruit noir mûr, des épices, de la réglisse. La bouche attaque large, beaux tanins soyeux, amples, belle densité sur le fruit noir mûr, réglisse, fumé, belle gourmandise avec un retour de framboises compotées qui se prolonge dans une finale large, intense, un peu torréfié, de fruit rouge mûr, d'épice et de réglisse. Excellent 90-92


Gevrey Chambertin 1erC Clos Prieur 1999 : Un nez élégant de cerise, framboise, myrtille sur un fond délicatement fûmé et des notes de ronces, d'épice. La bouche est superbe, corpulente, elle attaque ample puis s'étire en longueur avec beaucoup de profondeur accompagné de tanins soyeux bien enrobants, le tout dégageant de beaux arômes de framboises, de cerises, d'épices, de ronce. Très bel équilibre jusque dans sa finale fraiche, longue, parfaitement enrobée, persistante sur les arômes du nez. Très beau vin Excellent 92-94 et grand potentiel.


Chapelle Chambertin GC 2004 : Un nez frais dominé par des notes torréfiées sur un fond fruit rouge et les fameuses notes de gentiane. La bouche est charnue, large, jeune, avec des tanins ronds sur le fruit et le café, fûmé. La finale est fraiche et en longueur sur le fruit, les notes gentiane et le fumé. Très Bien + 89-91


Latricières Chambertin GC 1991 : Nez superbe sur le cuir, le champignon avec un fond de cassis mûr. La bouche attaque large, corpulente, belle amplitude avec des tanins taffetas, fins sur le cassis, le cuir, le champignon. La finale est douce et dynamique, très mûre et bien enrobée, grande persistance sur les épices, le cuir, le cassis, le cèpe. Excellent+ 95


Enfin quelques invités surprises :
Volnay Régis Rossignol 1999 : Un nez de framboise, fines épices, belle maturité. La bouche est large souple tant en propsant une jolie trame fine et délicate, tandis que les tanins amples enrobent le palais, sur la framboise, le fûmé. Grande gourmandise dans une finale fraiche longue sur le fruit rouge. Pas d'une grande complexité mais quelle gourmandise ! Très Bien + 90


Saint Julien, Langoa Barton 99 : Un nez qui ne trompe pas, sur le poivron rouge grillé, le cassis, le fûmé, on est en rive gauche. la bouche est robuste, longue, belle structure droite sur le cassis, le poivron rouge fûmé. La finale est bien équilibrée, droite, longue. Joli vin Très Bien 87


Saint Julien, Leoville Poyferre 1988 : Un nez superbe, complexe avec ses notes fleuries, son cabernet mûr, des pointes cacao et un fond délicatement fûmé. Par contre, la bouche, après une attaque large, s'essoufle assez vite avec des tanins ronds un peu laches et tombe dans une finale un peu fuyante, souple, mais surtout courte. Très Bien 86


Nuits Saint georges 1erC Clos des Porets Saint Georges Henri Gouges 1970 : Un nez de cacao, de café sur un fond pruneaux, fruit noir compoté. La bouche est large, charnue, souple, mûr sur le cèpe, le chocolat avec des tanins soyeux. La finale est large, ample, et tient encore bien la route sur les arômes du nez. Très Bien + 90


Pour les magniques desserts de Me cueille :
Mosel Riesling Auslese Lay Bernkasteler Dr Thanish 1988 : Un nez très marqué de pétrole, de diesel, assez déroutant. La bouche est magnifique de légereté, c'est aérien, très bel équilibre entre matière et fraicheur, sur le fruit jaune mûr, léger miel, fond terpénique et pointe agrume confit. Finale longue aérienne et très persistante. Excellent 92


Une superbe soirée, merci à Mathieu et Isa pour le diner et leur accueil remarquable et à Nicolas et David pour le Latricières, un bon vin de barbek !


Amitiés Matthieu