Bienvenue sur ce blog de dégustation


Le vin, ça se partage ! c'est comme le bonheur... Le bonheur simple d'une dégustation de grand vin de Bourgogne ou d'une belle syrah ! Alors n'hésitez pas à consommer ce blog sans modération... A me faire des retours, des commentaires ou à me retrouver sur Le groupe du vin...

vendredi 14 août 2009

Carnet de vacance 5 : Riesling Osterberg Kientzler Saint Joseph Coursodon Vouvray Huet

Bonjour à tous,
Dans la série, dégustations estivales, voici quelques blancs :

Saint-Joseph, Domaine Coursodon Paradis Saint-Pierre 2005 : Un nez séduisant de chêvrefeuille, avec des notes mentholée et anisées sur un fond boisé bien intégré. La bouche est larg, opulente mais dynamique, avec un joli gras sur la fleur, l'abricot, et ces notes anisées et légèrement vanillées. La finale est large, séduisante, mûre sur le fruit jaune, la fleur, et ce boisé mentholé. Meilleur des bouteilles jusqu'à présent Bien-Très Bien 87

Vouvray, Domaine Huet Le Mont sec 2006 : Un nez crayeux de coing avec une pointe agrume, des notes fleuries. La bouche attaque droite, traçante avec une matière ronde sur la craie, le fruit jaune. La finale est douce, ronde évoluant vers une pointe d'amer marquée mais agréable sur le fruit jaune mûr, la craie, la silex et un coté salin salivant. Très Bien 88. Le vin s'est ouvert en 1 an mais surtout a gagné en homogénéité, l'équilibre rondeur/fraicheur n'est plus très loin et l'amertume s'estompe sur cette bouteille. tant mieux !

Riesling Osterberg Domaine Kientzler 2007 : Un nez floral sur un fond de fruit sec, de pêche, avec un côté aérien, évanescent. La bouche est fine, délicate, droite, tendue, ça goutte très sec, même si la matière ronde enrobe l'acidité en milieu de bouche. La finale est traçante, tendue, pour les amateurs de riesling sec, tout en délicatesse et légèreté sur la fleur, le fruit mûr, c'est très homogène, ça fait argilo-calcaire (j'ai vérifié et je crois que c'est ça, je suis pas peu fier... Nico, tes cours commencent à être assimilés) mais ça manque encore d'ampleur, de rondeur pour adoucir le tranchant et pour devenir grand, vous me direz c'est jeune ! Très Bien 89-91. A attendre je pense quelques années !

Amicalement, Matthieu