Bienvenue sur ce blog de dégustation


Le vin, ça se partage ! c'est comme le bonheur... Le bonheur simple d'une dégustation de grand vin de Bourgogne ou d'une belle syrah ! Alors n'hésitez pas à consommer ce blog sans modération... A me faire des retours, des commentaires ou à me retrouver sur Le groupe du vin...

lundi 18 mai 2009

La daube provençal a raté son copain : Bandol Pradeaux 1995

eBonjour à tous,

il y a avait longtemps que je n'avais bu un Bandol d'âge respectable ! Celui-ci fût découvert dans mon armoire tandis que je le croyais à la cave... Une invitation chez un camarade connaisseur pour une daube provençale sentait bon l'occasion rêvée ! J'ouvre donc la bête avant de partir, tout va bien jusqu'au coup de téléphone... Changement de programme, la daube n'est pas là, mais sera remplacé par un roti de boeuf, je vacuvine le Pradeaux et j'opte pour un margaux durfort vivens...

Du coup, le Pradeaux est bu le lendemain, donc après 24H de vacuvin frigo et 2H de caraffe :

Bandol, Château Pradeaux 1995 : un nez de fruit rouge sur fond de cuir, léger fûmé, quelques notes d'agrume type orange confite. La bouche est charpentée, large, carrée sur le fruit confit, le cuir, grosse charge tanique qui finit par poudré. La finale est un peu assechante, droite, petite chaleur, fruit rouge confit, puis longue persistance de cuir, de cacao. Très Bien 87. Vin intéressant mais qui doit être bu à table avec un plat qui a besoin d'être bousculé ! Une daube provençale devrait kui convenir à merveille ! Mais le vin en a encore sous la pédale, a mon avis à attendre encore 5 ans voir plus pour ceux qui même les vins à maturité !
Amicalement, Matthieu